mardi 31 juillet 2012

3. Going for Gold, en avant les médailles d'or !

Voici le troisième volet d'une petite série sur les JO, les Games, un sujet intarissable : même en dehors de notre île préférée, Londres est partout. La cérémonie d'ouverture a été un vrai succès planétaire !
On compte les médailles des deux côtés de la Manche. La radio française ne mentionne que les victoires françaises, avec une troisième place au palmarès...21ième pour Team GB.
Dans nos coeurs, on espère que le Royaume pourra fêter plus de victoires. L'esprit JO, voici comment les enfants l'ont abordé.
°°°°°
Une visite à l'école primaire de Jeanne avant les vacances :
Les enfants ont exploité le thème à fond, avec une approche passionnante, à en voir leur enthousiasme à s'investir dans les différents apprentissages. Histoire, production d'écrits, atelier poésie, mini jeux olympiques...Je suis toujours pleine d'admiration devant les displays, les panneaux d'affichages dans les halls communs, les idées, la créativité.














Ce thème n'a pas seulement à voir avec le patriotisme ambiant et la course aux médailles d'or. Il est aussi question des jeux Paralympiques. La maîtresse a évoqué les performances de certains sportifs connus aux handicaps physiques.
A la maison, les enfants se sont amusés sur le site de l'école qui propose des jeux éducatifs sur les thèmes abordés en classe. Ils ont crée leur propre version de la mascotte des JO, avec différents accessoires, je remarque que celle de Martin est...en fauteuil roulant !

Un thème sur les JO est aussi l'occasion d'évoquer l'histoire des jeux olympiques. En devoir à la maison, les enfants devaient faire une recherche sur les premiers jeux grecs.
En Year 2, (CE1) ils commencent à utiliser l'ordinateur avec plus d'autonomie. La consigne consistait à trouver des anecdotes amusantes puis les écrire en quelques lignes.
Jeanne connaît bien Google maintenant et cette recherche est un vrai plaisir. Elle rit à l'idée d'imaginer les sportifs nus enduits d'huile pour unique tenue. Elle retient l'histoire de cette mère privée d'entrée au stade pour aller encourager son fils, qui se déguisa en homme pour braver l'interdit.
Elle a eu aussi comme devoir de sélectionner un sportif qui a compté dans l'histoire des JO, sur ce site, qui répertorie 30 personnalités. Elle a écrit une petite présentation sur Nadia Comaneci. Familiariser les enfants avec des personnes qui ont concouru avec une passion pour leur sport est une vision toute particulière dans l'éducation.
Donner des modèles d'identification, encourager les enfants à se donner du mal, try their best, enfin, participer à un évènement collectif avec entrain, sont des points essentiels dans leur parcours scolaire ici.
Chaque année depuis la nursery, les enfants participent à des Sport Days, une manière de mettre le sport en avant, se réunir dans un parc et confronter les classes entre elles, avec humour et bonne humeur.
Ces premières années d'école primaire ont offert des opportunités précisieuses pour nos enfants, autant du côté des apprentissages que de leur développement personnel.
Une médaille d'or pour l'école primaire anglaise !

jeudi 26 juillet 2012

2. La cérémonie d'ouverture des JO de Londres...The opening ceremony

The Olympic Stadium will be the scene of Danny Boyle's extravaganza

Il fallait oser...la cérémonie d'ouverture version bucolique ! Le stade olympique sera une vaste prairie et symbolisera l'esprit du Royaume devant un milliard de spectateurs. 
Attention, l'aspect rural ne devrait pas nous décevoir ! 
Cette fable pastorale coûte 27 millions de livres ou l'équivalent de 165 comédies musicales du West end rassemblées pour trois heures de spectacle.

Un spectacle mémorable ou de l'argent jeté par les fenêtres ?

°°°°°C'est aujourd'hui°°°°°
à 21h heure locale, avec une première partie qui débutera à 
                      20 : 12

olympic opening ceremony model

La cérémonie d'ouverture a fait couler beaucoup d'encre, comme à chaque fois. Le coût, le thème, le réalisateur, la musique : tout est disséqué, analysé, décrié. Pourtant, le choix du réalisateur, Danny Boyle, était plutôt prometteur (son film Slumdog Millionaire a remporté 8 oscars en 2009).
La cérémonie a été baptisée "Isles of Wonder"; un titre qui met la barre assez haute ! Comment faire pour éblouir le Monde ? Quand on est anglais, à mon avis, on a pas mal de cordes à son arc. La scène se passera at the countryside !

Le thème principal de la cérémonie responsable de la controverse est bien la campagne ! Ah sacrés Anglais, ils sont vraiment amoureux de leur belle campagne. Et des animaux ! 
Avec comme casting, 12 chevaux, 3 vaches, 2 chèvres, 10 poules, 10 canards, 9 oies, et 70 moutons, gardés par 3 chiens de bergers et 10 000 volontaires pour incarner les valeurs de la société anglaise, oh combien complexes, des infirmières de la NHS (système de santé publique) et d'autres "vrais" travailleurs du Royaume ont été recruté. Certains figurants joueront une partie de cricket et d'autres vont pique niquer : la vraie vie des britanniques ! 
Olympic opening ceremony

Cette vision du Royaume n'est pas du goût de chacun. J'ai lu les nombreux commentaires sur les articles parus sur la question. Sans compter les associations de protection pour les animaux (PETA : people for the Ethical Treatment of animals) qui s'insurgent contre l'utilisation de vrais animaux dans le spectacle. La lumière, le bruit, pourraient avoir un effet nocif sur les animaux, qui ne sont pas des bêtes de foire, que dis je, de "simples accessoires".
"Animals are not mere props to be carted about and placed in unfamiliar surroundings for human amusement".

Le réalisateur s'est pourtant inspiré d'une pièce de Shakespeare, La Tempête, une valeur sûre, dont quelques versets seront dits par Kenneth Branagh, un comédien anglais connu pour ses rôles shakespeariens. D'autres personnalités du monde du spectacle vont être présentes, comme Sir Paul Mc Cartney, the Who, George Michael, même les Spice girls ! En bande son, Amy Winehouse, Artic Monkeys et Muse (dont un morceau a été composé spécialement pour l'occasion).
Dans un autre registre, certains y voient des ressemblances avec l'émission enfantine Teletubbies, d'autres ne retrouvent pas l'esprit moderne et urbain du Royaume Uni.

C'est avec impatience que j'attends la cérémonie de ce soir. Il y a quand même un détail qui me fait sourire. Ces faux nuages au dessus du stade, qui enverront de la fausse pluie. Il faudra guetter la météo pour voir si le système (coûteux) devra être activé. Il faut être fort non ?...ou anglais ? 
 David Bechkam, Danny Boyle, Boris Johnson maire de Londres, le dernier Mister JO, le "patron" des Jeux
Source : mirror


De la fausse pluie, quand même, il fallait l'imaginer !

mardi 24 juillet 2012

1. Prenez une longueur d'avance...


°°°°°Attention J - 2 !!!!°°°°°
Cette campagne de pub a commencé depuis la fin du mois de janvier. L'agence de création M&C Saatchi, a imaginé une campagne humoristique "Get ahead of the games" qui sensibilise les utilisateurs des transports au quotidien.  
L'idée est d'aider les Londoniens à changer leurs habitudes pendant la grosse période d'affluence, comme de modifier leur trajet, le "travel behaviour". Les entreprises ont relayé l'information, en proposant à leurs employés de rester à la maison pour faire du "home office". 


Sur les affiches plusieurs thèmes ont été retenus avec des illustrations caricaturales de sportifs dans différentes situations cocasses ! Les anglais ont toujours eu un ton qui se démarque des autres publicités en général. (Remarquez la présence de toutes générations et origines culturelles sur les affiches).
Les gens qui auront "souri" en regardant les affiches supporteront mieux les petits désagréments liés aux jeux olympiques ? Réponse dans quelques jours, n'hésitez pas à me tenir au courant dans les commentaires.

Man getting ready for workUn site est mis à la disposition des voyageurs pour leur donner des astuces pour optimiser leurs déplacements


En bref : on ANTICIPE. Cela n'empêchera pas le métro d'être saturé mais peut-être la bonne humeur en sera préservée !
Informer, préparer, prévenir, voici ce qui fera peut être le succès des JO de Londres, une ville qui s'apprête à accueillir le Monde !
4000 vols de plus sont prévus, 3 000 000 de trajets en plus...
Alors, marchez, faites du vélo, ou prenez votre mal en patience...un sport pas très français !
Walk, ride your bike, or be prepared to wait, they say...
Weightlifters campaign artwork




samedi 21 juillet 2012

Getting nearer... Ça approche...

°°°°°London Olympics 2012°°°°°


27 juillet / 12 août

Jeux Paralympiques


29 août /9 septembre


Pendant cette période Olympique à Londres, les vacances commencent pour nous, hors de l'agitation des jeux !
L'été est parfois une occasion de faire une pause blog, mais en période de Jeux Olympiques, c'est impossible de s'arrêter en chemin !

Voici une mini série en 6 épisodes qui présente différents aspects des games :
- comment préparer les Londonniens à s'armer de patience dans les transports (une excellente campagne à voir en images)
- comment les enfants ont travaillé sur le thème des JO ces dernières semaines et la place du sport à l'école
- petites controverses autour des sponsors officiels...qui sont ceux qui financent les Jeux ?


Enjoy the Games !
N'oubliez pas que le blog se nourrit de vos commentaires, ils font vivre ce blog.
Excellentes vacances et courage à ceux qui travaillent // à Londres // à la maison // quelque part // qui ne partent pas en vacances...
Credit Photo : Nathalie C, merci à toi.

jeudi 19 juillet 2012

La mer...At the seaside

Deux copines de blog ont eu la bonne idée de lancer un thème autour des souvenirs de vacances. Christine du blog le journal de maman et Céline dans la peau d'une fille, proposeront chaque dimanche un thème différent.
Celles et ceux qui veulent y participer peuvent le faire en publiant sur leur blog une photo, un texte ou une illustration, puis en envoyant un lien en commentaire aux blogs des initiatrices.

J'ai aimé leur premier thème et j'ai tout de suite pensé à cette photo de Jeanne lovée dans les galets de Brighton, prise lors de nos premières vacances, l'année de notre changement de vie : le départ de France pour s'installer en Grande Bretagne.























Cette période me replonge dans l'incertitude que nous vivions, comment nos enfants allaient s'adapter à ces changements de culture, de pays, de langue, d'amis ? Une période chargée d'émotions, d'aurevoirs : les dernières fois allaient laisser place aux "premières fois".
Un sentiment que tout est à venir - ce qui est très exaltant et à la fois inquiétant - est ce qu'on a bien fait de faire ce choix de partir pour une durée indéterminée ?
Le sentiment que tous les possibles s'offrent à nous. C'est presque comme si on pouvait se réinventer.

L’inconfort lié à l'inconnu n'est-il pas commun à toute personne, qu'elle vive dans un univers familier ou ailleurs ?
Deux ans plus tard, cette aventure en famille nous rend jour après jour plus à l'aise sur cette grande île entourée par la mer. C'est sûrement ce qui rend le Royaume-Uni si particulier. 
Peut-être à votre tour de participer à ce thème, ici ou ailleurs, la mer est un thème qui vous inspire quoi ?


Les autres blogs participants :
Rêver d'ailleurs - La butte aux cailles à Hong-KongMaman au balcon - Maman, on bouge - Ces doux moments...

lundi 16 juillet 2012

A great day out...Whitstable

En Juillet, pendant que la France entame sa longue pause estivale, on file à la plage le temps d'une journée. Les premiers derniers timides rayons de soleil pointent leur nez. Pour les enfants qui n'ont pas encore fini l'école, aller à la mer, c'est un peu un rêve impossible en plein "automne". On décide de leur dire la vérité : l'été a commencé depuis presque un mois.


Après toutes ces semaines de pluie, cet air de vacances est irréel mais pourtant à portée de main, 1h30 de voiture du sud de Londres. Pourquoi s'en priver ? Rendez vous est donné avec les copains à Whitstable, un joli village du sud...
...de l'Angleterre, hein, c'est pas la grande bleue mais le charme opère immédiatement. Les couleurs sont superbes sur cette jolie côte qui ne ressemble à rien de ce que j'ai vu ici, Brighton, Bournemouth et la côte du Dorset, ou la très belle côte de  Cornouailles et son adorable petit port St Isaac ou encore l'île de Wight. 
La plage est un excellent observatoire sociologique ! Il y a plus d'un an, j'avais décrit ce qui nous avait frappé la première fois, en matière d'équipement, par exemple. Cette journée à la mer a, cette fois, un seul but : faire le plein de vitamine D tout en profitant de cette belle journée avec les copains. 


Par sa taille, son côté authentique, presque sauvage, ses cabanes de pêcheurs, Whitstable a conservé un côté pittoresque sans en faire trop. C'est "quirky", comme on dit ici, original, qui a su garder une identité propre sans essayer de plaire au plus grand nombre...
 Cette petite ville est aussi connue pour ses huîtres et sa fête de l’huître du 21 au 27 juillet. Mais ici point de machine à sous et de manèges, pas de Pier, comme à Brighton. 
 Même si la Bretagne n'est pas loin, il est impossible d'oublier où on est. Les classiques sont présents partout : quelques bannières "Union Jacks" et des anneaux Olympiques aux vitrines. Marchands de chapeaux et articles de plage gardent un petit côté rétro avec une petite pointe de fantaisie anglaise, quand on remarque l'épuisette en forme de coeur !
 Les vitrines et le devantures des magasins ont quelque chose d'intemporel, les typographies, les articles à vendre, le nom des maisons et des boutiques...



































Evidemment, on n'est pas venu pour le shopping et l'attraction n°1 est bien la plage. Les enfants n'ont pas d’inhibitions et enfilent les maillots pour aller mettre les pieds dans l'eau...température : 16°. Température ressentie : glaciale, les revoilà qui reviennent vite.


































Un bon repas équilibré nous attend après cette baignade.
Le fish ou crevettes frites & chips acheté au marché aux poissons, accompagné d’huîtres, de homard, et d'un petit chablis frais... Puis en avant la balade digestive ! 
Le chemin qui longe la mer est une pure merveille, entre les cabines en bois et les couleurs de la mer...J'essaie de repérer des chambres à louer au bord de l'eau pour une prochaine fois. Une adresse attire mon attention : des huttes de pêcheurs réhabilitées sur la plage. Pour s'abriter dans un restaurant de fruits de mer, si jamais vous n'aviez pas la même chance que nous, il y a The Whitstable Oyster Company, nappes à carreaux, ales spéciales et joli cadre.

Les enfants ne s'arrêtent pas de jouer, d'inventer, de courir, de ramasser des choses, de rêver...ils sont libres, presque abandonnés par leurs parents (leur jeu ressemble beaucoup à la réalité).



































Cette semaine fut difficile pour certains de nous, elle se termine dans la joie.

* the end *

vendredi 13 juillet 2012

Enjoy Brixton market !

Le voilà cet endroit unique à Londres ! A go-to place, le dernier marché que j'ai découvert, un vrai "coup de coeur" de l'été 2012 - celui qu'on n'est pas prêt d'oublier. Alors vite, venez prendre des couleurs plein les yeux !
Les différents marchés couverts de Brixton ont beaucoup évolué ces dernières années et cette gentrification n'est pas pour plaire à tout le monde. Il y a encore quelques années, seules 50% des boutiques étaient occupées. Voir l'article du Brixton Blog sur le sujet, très polémique, sur l'évolution des petits commerces, à qui ils appartiennent aujourd'hui, quels consommateurs les fréquentent.

En cette belle matinée de semaine, je ne vois rien de ces clivages sociaux. Je suis immédiatement plongée dans un univers où tous mes sens sont en éveil. Dès l'entrée, la visite me rappelle des séjours passés en Asie ou en Afrique de l'Ouest.
Une chance de faire connaissance un jour calme, ma copine Fabienne C. me guide dans les arcades (il faut déjà trouver l'entrée, sur l'artère principale de Brixton puis s'y retrouver entre les deux bâtiments, market row et Brixton market, voir la carte ci dessous).
Je la suis dans ces petites allées du marché couvert, qui commence par des articles de quincaillerie, puis échoppes de fruits, légumes, poissons, tissus...pour entrer dans market row...
Je ne sais plus où donner de la tête !
                 *Visite*

C'est encore l'heure du petit déjeuner, qui dure, dans ce pays, souvent  au delà de la matinée. En fait, il n'y a pas d'heure pour manger un bon breakfast ! 
*Petit-déjeuner*
On a bien envie de tout essayer quand on approche des allées de restauration. Petites échoppes du monde entier, il y en a pour tous les goûts. Des toasts DIY aux fameux Full English Breakfast (la totale !), sans rien consommer, la visite est un supplice.
Market row




* Déjeuner*
Qu'est ce qui nous tente parmi toutes ces vitrines les plus alléchantes les unes que les autres ? Nous décidons de faire une halte-déjeuner chez Honest, parce qu'honnêtement, un bon hamburger est toujours tentant...nous étions pourtant parties pour l'Asie, un petit restaurant Vietnamien qu'il faudra essayer la prochaine fois.
Sans en avoir l'air, Honest a déjà cumulé de nombreux articles de presse : "The British burger has been born" "sure to become a cult destination"...
credit photo : blog "burger me", "critique" es hamburgers !

Qu'ont ils de particulier ?  
Pour le Cheeseburger, il y a trois fromages au choix : Stilton, Red Leicester or Mature Cheddar : £7.50.
Pour le classique de la maison : Bacon, Mature Cheddar, Pickles : £8.50 
Honest Special (moelle osseuse et Bacon): £8.50 Je viens seulement de comprendre ce qu'il y a dans le Honest spécial, après vérification du terme "Bone marrow"...
Brixton village a trois entrées :  Atlantic Road, Coldharbour Lane, and Pope's Road

Les restaurants ont tous des petites terrasses en extérieur, couvertes par la verrière. L'avantage est qu'on doit certainement y être bien en toute saison.
Ici, on ne fait pas que manger : certaines personnes viennent avec leurs ordinateurs, d'autres lisent ou jouent à des jeux.

Seven at Brixton attire mon attention : tables de camping, meubles de récup, tout est fait avec un mélange de créativité (objets de brocante) et de design.
Sortez moi de là, je ne peux plus m'arrêter de prendre des photos. D'ailleurs, le marché attire les blogeurs, nombreux sont les reviews, allez voir sur the SW food blog, ou encore sur celui-là, the feel good cookbook.
On site souvent la pizza de chez Franco Manca, qui a l'air d'avoir une excellente réputation, il faut s'attendre à faire la queue le WE.
Quelques boules de papier chez Prima Donna...et la salle ouverte sur le passage a un air de fête !
Ce petit café, Federation coffee, est un lieu comme je les aime ! Un endroit qui propose du bon café, qu'on accompagne d'une part de gâteau à des prix raisonnables (£2) et dans une ambiance calme et sereine !
*dessert ET café*
Je choisi un petit banana cake servi chaud avec du Nutella à étaler (facultatif !) "Yummy for my tummy" diraient les enfants - les pauvres, ils sont à l'école
Une des réussites de ce marché tient vraiment au fait que chacun des commerces a une identité qui lui est propre. Une singularité qui est rare dans une capitale comme Londres peuplée d'enseignes internationales. Ici, à Brixton, on consomme autrement.
Les vacances commencent bien non ?
Merci Fabienne !
le banana cake chaud AVEC le nutella et un café latte...

*Le plan*
source : brinxtonmarket.net

mercredi 11 juillet 2012

Les marchés de Londres

Londres offre d’innombrables possibilités de découvertes, pour un blog, c'est une source d'articles inépuisable ! Après deux ans de "marketspotting", je propose un petit tour des marchés aux quatre coins de Londres.  Ce n'est qu'un début, si vous avez des idées, partagez-les dans les commentaires !

Les marchés sont moins répandus qu'à Paris. J'ai toujours un faible pour les rues de Londres qui se transforment en marché le temps d'une journée ou sur plusieurs jours (jeudi, vendredi et le WE). Souvent abrités sous des halles, ces marchés sont parfaits pour les jours de pluie et pour les voyageurs gourmands comme nous. Au menu : tapas espagnols, cuisine mauresque, française, Italienne, sans compter les nombreux stands du monde entier. Et j'en oubliai presque la cuisine anglaise ! 

Le plus connu, Borough market, proche de chez nous, est assez central pour l'inclure dans un tour de la ville. Vaste et très fréquenté, le lieu où il est implanté est atypique : sous des voies de chemins de fer, tout près de la Tamise (Southbank est à côté). Son marché de street food très appétissant, est parfait pour manger avant de partir en balade. Brindista, pour manger des tapas, ou Fish pour...le poisson.
Jours d'ouverture : jeudi, vendredi, samedi
Tube station : London Bridge

Exmouth market, dans le quartier de Clerkenwell, cette petite rue commerçante est piétonne avec de belles boutiques indépendantes et un esprit de quartier très fort, excellents restaurant et un petit marché sur la place. Restaurant Moro, cuisine mauresque !
Jours d'ouverture: vendredi à partir de 11h et samedi 9h. *Summer Festival dimanche 22 juillet*
Métro : Farrington, Chancery Lane














Columbia road flower market, un gros coup de coeur cet hiver, ambiance de Noël et musique de rue.Toutes les boutiques ouvraient le mercredi en fin de journée, exceptionnellement. Pour le marché aux fleurs, c'est uniquement le dimanche. Restaurant Italien Campania Gastronomia une grande table en bois centrale à l'intérieur.
Jours d'ouverture : dimanche : 8h à 15h marché aux fleurs, samedi et dimanche les boutiques Métro : Old Street station + bus















Portobello antique market est une promenade très sympa du côté de Nottinghill, avec ses maisons de couleurs et la proximité d'Holland Park, (une merveille ce parc). La rue des antiquaires est piétonne le samedi et le dimanche, avec des petits stands, puis en continuant, on arrive à une partie plus intéressante, à mon avis, avec marché alimentaire, fruits et légumes, friperies, ambiance jamaïcaine et "street food". Au début de la rue Portobello, arrêt au café Charlie's, Italien caché dans une petite cour au calme, dans un style simple et bon.
Jours d'ouverture : vendredi et samedi pour le bric à brac
Métro : Nottinghill gate
Old Spitalfield market est situé sous une très belle halle, dont la structure en fer rappelle tous les marchés victorien de Londres. Très pratique les jours de pluie ! Les stands sont très nombreux, différents artisanats, frippes, vintage, bijoux, souvenirs de Londres par milliers ! De nombreuses chaînes de restaurants y sont installées (Wagamama, Giraffe, Carluccio's, Patisserie Valérie...), parfait comme point de départ ou d'arrivée de balade sur Brick Lane mais
le marché en lui-même est fait de petites allées très fréquentées, attention aux enfants ! En remontant sur Brick Lane, petit marché de street food, ou tournez sur Redchurch street, et allez manger un excellent Full English Breakfast chez Albion, un (joli) café où tout est fait maison.
Jours d'ouverture : mardi à vendredi 10h à 16h, dimanche 10h à 17h
Métro : Liverpool street
Venn's street market  : une rue toute proche du Parc Clapham Common, qui vient d'être récemment refaite avec des petits pavés, très rares à Londres ! Nombreux restaurants avec terrasse - au calme - et un cinéma de quartier qu'on aime beaucoup aussi, Clapham Picture House, un cinéma indépendant à découvrir, kids club le samedi à 11h45, verre de vin admis dans les salles ! Le Rapscallion, nourriture Européenne Moderne (!) ou Gastro, restaurant français pour les fans de bavette ou steak tartare !
Jours d'ouverture : samedi 10h à 16h
Métro : Clapham Common






Greenwich market : Profitez d'une visite de l'observatoire de Greenwich ou le musée de la Marine, pour passer par ce marché de cuisines du monde et d’artisans.
Le choix est difficile avec tous ces stands. Partez ensuite vers le parc pour manger sur l'herbe ou pour digérer ! Ou réfugiez vous au coin de la cheminée du pub du marché. 

Jours d'ouverture :  mardi au dimanche 
Métro : Greenwich DLR ou bateau Thames Clipper

Leadenhall market : Au coeur de la city, ce passage datant de 1881, est un endroit apprécié par les personnes qui travaillent à côté, à l'heure du déjeuner. Le marché n'est donc ouvert qu'en semaine. Le costume est de rigueur, les hommes et les femmes de la City ont une belle allure ! Ne pas rater la course de crêpes en février. Petit bar à vin qui fait des dégustations et des assiettes de charcuterie.
Jours d'ouverture : lundi au vendredi 11h à 16h ou le soir pour les restaurants
Métro : Monument, Bank

Brixton market une nouvelle découverte à quelques stations de bus de chez nous. Un voyage vraiment accessible !

Considéré comme un quartier populaire, avec une forte présence d'habitants jamaïcains, ses passages offrent aujourd'hui un mélange de marché alimentaire et de petits restaurants du Monde entier. Très proche de Clapham en bus (37), et situé sur la victoria line, Brixton market est un lieu qui conserve un mélange ethnique et à la fois un esprit bobo ! Nombreux restaurant avec petites terrasses - couvertes ! Meilleures pizza de Londres chez Franco Manca !
Jours d'ouverture du Market Arcade : lundi au mercredi 8h00 à 15h puis jeudi samedi 8h 23h30, dimanche 10h 17h.
Métro : Brixton

Prochain post : découvrez ce marché étonnant