dimanche 30 octobre 2011

Home Sweet Home
















Avec le changement d'heure, la nuit vient de tomber vers 17 heures...il faut l'accepter !
C'est le début d'une période où il fait bon se retrouver chez soi. Comme aujourd'hui dimanche où l'heure en plus fut la bienvenue, pour prendre le temps à la maison.
L'heure d'hiver s'accompagne ici de plusieurs évènements festifs. La fin du mois d'octobre annonce Halloween et toutes les citrouilles apparaissent dehors. Demain, les enfants retournent à l'école en costumes. Puis il y a aura Bonefire night, une nuit de feux d’artifices samedi soir prochain.

A suivre...

jeudi 27 octobre 2011

Merci

































Petites vacances à Paris : nous y avons à la fois nos repères tout en étant toujours de passage, un peu dépaysés.
On retrouve la ville et la foule qui se presse dans les transports, très frappant pour ceux qui n'y sont plus habitués, la lumière d'automne, un soleil magnifique. Il y a une sensation de vitesse et de stress qu'on ne ressent pas à Londres. Et pourtant, le temps semble s'être arrêté dans certains quartiers.
On voit Paris avec d'autres yeux. Tout est si photogénique.
Comme ces rues qui semblent bien alignées, à l'architecture très uniforme.
Etre touristes à Paris, (mais sans plan et parler la langue du coin), juste pour quelques jours !

















Ma "to do list" à Paris :
- marcher dans les rues
et les jardins de Paris, Luxembourg et Tuileries (cette fois-ci) et  faire une pause sur une chaise Fermob, ou un petit tour de voiture à pédales (1,50€)
- déjeuner dans un Yakitori de la rue Monsieur Le Prince, ou  en terrasse aux Tuileries puis traverser le Palais Royal et les passages (Galerie Vivienne)
- prendre le bus, le 29, de la place des Victoires, jusqu'à la rue des Francs-Bourgeois
- voir la place des Vosges, toujours magnifique !
- découvrir de nouveaux lieux, un musée, faire quelques boutiques...Le Musée des Arts Décoratifs, celui du Quai Branly et Merci, un concept Store unique à Paris.

Et vous, si vous vivez loin de Paris, qu'est ce que vous aimez retrouver ?

*PS* : MERCI à tous ceux qui nous accueillent pendant nos séjours, c'est bon de se faire dorloter à notre tour...

mercredi 19 octobre 2011

Portobello antique market

Sur Portobello Road, un grand marché d'antiquité a lieu tous les samedis, avec d'un côté de la rue, les boutiques permanentes et de l'autre côté, les petits stands de brocanteurs du samedi. Avec les enfants à surveiller, il faut ouvrir l'oeil, même les deux.

Car à Portobello, la rue piétonne est bien encombrée : un vrai cabinet de curiosité.
On trouve du vrai ancien et des ré-éditions. Les enfants découvrent comment on vivait avant : téléphones à cadran, appareils photos à soufflet, maisons de poupées de collections, chapeaux à voilettes...

En avançant dans la foule, après les antiquaires, on entre dans la partie du marché alimentaire, comme il n'en existe pas beaucoup, avec des stands de nourriture à emporter, des fruits et des légumes pas chers. Les couleurs et les odeurs donnent faim et on a encore une fois le choix dans toutes ces cuisines du monde. Pour nous, c'est l'heure du goûter. On prend une crêpe au sucre, avec son parfum exotique continental !


Quand la rue est vide... (photo prise sur un stand de photos)




vendredi 14 octobre 2011

Montessori


La pédagogie de Maria Montessori, première femme médecin Italienne du début du 20ème siècle est très présente dans les nurseries anglaises.
Pour ceux qui se demandent pourquoi il y en a tant au Royaume Uni, voici quelques éléments :
L'école Maternelle n'existant pas ici, les enfants entrent à l'école directement à 5 ans, (où s'ils peuvent obtiennent une place en nursery publique, à mi temps, ou plus rarement à temps complet), pour leur quatrième année. Un peu casse-tête pour les mamans qui veulent travailler...
Les enfants qui fréquentent ces petites écoles (privées) sont aujourd'hui plutôt chanceux de pouvoir y découvrir cet environnement si bien pensé.

Le contexte dans lequel Maria Montessori a crée la Maison du Petit Enfant a beaucoup changé.
Après son intérêt pour les enfants aux troubles du comportement, elle crée une école dans un quartier ouvrier, puis développe sa pédagogie au sein de son association, mais doit fuir l'Italie fasciste pour l'Espagne puis les Pays Bas.
Sa vie est rythmée par de nombreux voyages, entre l'Europe, l'Inde et les Etats Unis.
Aujourd'hui, il y  a près de 8000 écoles Montessori dans 6 continents.


J'ai toujours été très attirée par ce regard porté sur l'enfant, le rôle de l'adulte et le matériel utilisé.

Les activités d'éveil sensoriel sont au coeur de sa pédagogie. Le matériel est laissé à  la disposition des enfants, souvent sur des petits plateaux individuels.
L'observation des enfants occupés à leurs activités est le rôle principal de l'adulte qui reste en retrait.
Chacun peut choisir ce dont il a "besoin" selon sa "période sensible".

Comment choisir parmi toutes ces activités de vie pratique, comme éplucher des carottes, moudre du café, utiliser une pince à sucre, cirer des chaussures, laver une vitre, transvaser des liquides ?
Ce matériel est facile à adapter à la maison et on peut prendre pleins d'idées dans des livres crées pour les parents. Montessori à la maison, un livre publié chez Nathan, ou jetez un oeil sur ce blog, Montessori en France, pour des idées d'activités ou d'autres informations.
A Clapham, l'école Nightingale Montessori Nursery, (OFSTED Outstanding) sur Ramsden Road, est un lieu que Martin a eu la chance de découvrir pour sa première année à l'école.
Reportage spécial depuis ma petite classe...Des petites fourmis au travail...

dimanche 9 octobre 2011

Autumn colours...

La météo anglaise prévoie toujours le pire, pour vous faire mieux apprécier les jours de beau temps. Comme aujourd'hui, les prévisions pour la journée étaient mauvaises, mais on n'est pas des débutants, on est allé à Richmond Park !
Chaque saison a ses couleurs.
A en juger les voitures au parking, nous ne sommes pas les seuls à connaître le truc de la météo. Cette journée très grise et pluvieuse se transforme en une belle après-midi de début d'automne. Une balade avec les cerfs, les perruches, une dizaine d'enfants. Profitons simplement de cette nature.


 







Credit photos : Thomas !

jeudi 6 octobre 2011

Coffee Mornings



Le petit café entre mamans est une institution en Grande-Bretagne.  Non, pas au café du coin. 
Il s'agit d'un groupe de personnes qui se retrouve chez une maman organisatrice.

*M o d e    d' e m p l o i* :
- avoir du temps après avoir déposé les enfants le matin, par exemple, ne pas travailler. 
- ou travailler à temps partiel : pour les mamans anglaises, il semble que le travail à temps partiel ou à la maison, home office, soit assez commun dans le quartier.
- attention aux mères de famille nombreuse, avec toutes les dates dans l'année, ça fait beaucoup de caféine et un emploi du temps de ministre.  
- avoir assez de choses à dire, et ne pas manger en même temps, car le coffee morning se prolonge parfois jusqu'à midi (et attention les kilos)
- profiter de cette occasion pour parler anglais, (pour les mamans étrangères). Avec toutes les françaises du quartier, il n'est pas question d'en rater un. Mais aussi se familiariser avec d'autres accents, comme l'Ecossais, l'Irlandais, et situer les régions de l'Angleterre, très instructif.
- socialiser avec les mamans de la classe, dont les enfants restent dans le même groupe-classe tout le primaire. Deviennent-elles des Amies ?
- accueillir à votre tour le coffee morning. Et tous les petits qui viennent avec les mamans, car ici, on fréquente l'école par demi-journées, pour véritablement y rentrer à 5 ans !

Et enfin, pour joindre l'utile à l'agréable, il faut savoir qu'on n'y perd pas son temps. Une association caritative est souvent choisie pour l'occasion.
Macmillan, une association de lutte contre le cancer, vient d'organiser un évenement fin septembre, le plus grand coffee morning du monde.
Les associations caritatives sont très présentes dans le milieu scolaire, l'agenda de l'école est rythmé par des jours dédiés à une cause. 

Les mamans à Londres, quelque chose à rajouter ?



dimanche 2 octobre 2011

October like summer !

28° en Octobre...on en profite pour aller dans les parcs, toujours des lieux festifs.
En vélo, de Clapham à Hyde Park, on traverse de jolis quartiers en 30mn.
Une chaise longue, une balade autour du lac Serpentine, une visite à la fontaine Diana : ce parc est immense et pleins de coins différents.
A Clapham Common, toutes les pelouses sont recouvertes de nappes de pique-nique. Apéro, déjeuners sur l'herbe et plus besoin de s'occuper de son jardin !