vendredi 2 décembre 2016

Masterchef star

Notre  collégienne "secondary school girl", nous montre toujours autant d'entrain pour poser sa candidature, participer à des productions de l'école, le conseil des élèves, la chorale, et très récemment le concours Masterchef organisé au collège !
Le concours a réunit des professeurs et des 4 élèves dans la salle de cuisine "food technology" enseignée à partir de la quatrième. Les parents étaient invités à l'issue du concours pour assister aux délibérations.
Notre candidate favorite a choisi de rendre hommage à la pâtisserie grande-bretonne, en choisissant le fameux Victoria Sponge cake; traditionnel quatre quart fourré à la confiture et à la crème au beurre ou fouettée. 
Pour donner une forme originale, elle a trouvé un moule "cupcake" géant (Tiger), avec deux parties, la base et le chapeau. Pour parfaire sa présentation, elle a utilisé la poche à douille pour la garniture et la décoration.
Elle a pratiqué plusieurs fois son gâteau à la maison, en minutant les opérations, en changeant l'ordre confiture/ crème, puis a pesé et préparé ses ingrédients la veille.
Les quatre élèves sélectionnés pour la finale ont proposé un plat sucré ou salé :
- un curry de poulet, 
- un steak/pommes de terre sautées à l'ail et asperges grillées
- du foie de poulet sauté sauce aigre douce 


La difficulté de la recette tenait dans l'assemblage...sans un temps de pause suffisant, la crème au beurre risquait de fondre comme neige au soleil.
C'est exactement ce qu'il s'est passé (voir première photo) mais notre jeune pâtissière ne s'est pas démontée, elle a gardé le sourire !
L'édition 2016 de la compétition a été remportée par la jeune fille de la recette du foie de poulet sauté, jugé original par le panel de professeurs. Un chose est sûre, cuisiner devant des gens qui observent est une chose difficile, prochaine édition en fin d'année scolaire, pour le Bake off (un autre format d'emission culinaire) ! A suivre.

Les premières recettes en images :
- la maison de pain d'épices
- les biscuits trempés dans le chocolat
- les muffins aux pépites de chocolat

dimanche 27 novembre 2016

Christmas spirit at Liberty's

Il est toujours trop tôt pour évoquer Noël, mais il devient difficile au mois de novembre de ne pas s'y préparer.
Un des moments les plus attendus est la diffusion des "pub de Noel" les fameux Christmas ads des grandes marques.
L'agenda est déjà plein de drinks de parents d'élèves, ou dejeuner/dîner de Noel, chorales et le spectacle de l'école de la "nativité".
Les premiers sapins sont apparus au coin des rues, les décorations des vitrines sont prêtes depuis fin Octobre.
C'est à la fin des vacances de la Toussaint que je suis allée faire un tour au Christmas Shop (très calme) du magasin Liberty's. Je ne connaissais pas leur traditionnel marché de Noel installé au quatrième étage.
Je n'imaginais pas que ce magnifique bâtiment datant de 1875, construit en pleine aire victorienne, était autant à la pointe de la mode et du design; tous les objets y sont superbement mis en valeur.
La verrière apporte une très belle lumière aux étages supérieurs, je recommande vivement le rayon tissus, tricot, ouvrages de couture également (nombreux kits à faire soi-même).
Animations de Noël : CHRISTMAS CAROLS les 4 & 11 Decembre de 14hà 16h, au rez de chaussé.
Adresse :  Regent St, Carnaby, London W1B 5AH, métro Oxford Circus


mercredi 16 novembre 2016

VIP rooms des musées à Londres

La carte de membres des musées est un des sésames pour le londonien qui aime se cultiver tout étant considéré comme "VIP", un peu comme on accède à un club privé. 
Souvent, la cotisation annuelle ne dépasse pas les £60/£90 pour une année, (carte famille, avec ou sans invités). Quels sont les avantages ? 

En 2013, j'ai pu goûter aux privilèges offerts à chaque membre du Victoria and Albert Museum, une excellente idée de cadeau, merci les amis !
Le principal atout est l'accès aux expositions sans réservation, sachant qu'à Londres, les listes d'attentes sont pratiquées pour tout, et de nombreux lieux se réservent très à l'avance. Enfin une activité qui peut être improvisée !

Soigneusement rangée avec les autres cartes, comme la très populaire "National Trust" (l'entrée aux parcs, jardins et demeures historiques du Royaume), on ébauche des plans de tout un tas de visites à venir. On colle son autocollant National Trust sur le par-brise avant de la voiture, un peu comme un signe d'appartenance.
Ces abonnements donnent l'impression d'avoir un champ des possibles grand ouvert devant soi. Toutes ces expositions à explorer sur TOUTE une année ! Les musées attirent leurs membres avec un lieu réservé uniquement à ses privilégiés : la salle des membres, aka the members'room.

*Victoria and Albert Museum :
 Pendant la durée de mon abonnement au V&A, j'ai eu une petite déception concernant l'aspect intérieur de la pièce, assez impersonnelle, et n'ayant pas vraiment de restauration (à peine un buffet de sandwichs quand on connait la magnifique salle de cafétéria ouverte à tous...), l'espace est grand, calme, parfait pour venir lire ou travailler en cas de besoin. Je n'y suis allée qu'une fois.
L'avantage de la carte est vraiment appréciable surtout pour retourner plusieurs fois aux expositions phares de l'année, sur fréquentées, grâce à la carte coupe-file, on a la chance d'écourter la visite si la foule devient gênante.
En revanche, la salle de la Royal Academy of Art (RA) m'a beaucoup séduite.
*Royal Academy of Art : 
Je m'y suis retrouvée par hasard. La salle des membres accueillait une exposition temporaire que j'avais repérée, et à ma grande surprise, la Members's room était ouverte au public pour l'occasion. La pièce a un véritable cachet : hauts plafonds, très belles fenêtres donnant sur un jardin extérieur à la végétation tropicale, un mobilier moderne qui tranche avec le caractère assez classique de la pièce; accessible par un petit escalier.
On n'ose à peine y entrer : nous n'avons pas la carte !
Les membres légitimes sont installés confortablement en tête à tête, un peu comme dans un salon. Ils parlent à voix basse et il n'y a pas d'enfants aux alentours ! Les pauvres, ils ne sont pas tranquilles pour autant, avec ces gens qui passent devant eux en essayant de s'approcher des tableaux. On a presque envie de s'excuser.



 *Tate Modern :
Une autre pratique (assez frauduleuse) consiste à prêter sa carte de membre aux bonnes copines qui veulent en profiter de temps en temps. Elles sont nominatives, mais pour la plupart, aucune vérification n'est faite à l'entrée (la confiance !). Sauf au V&A, dont les expositions-rétrospectives attirent des foules...il y a contrôle à l'entrée ! 
J'ai eu quelques déboires l'année qui a suivie mon abonnement périmé en empruntant une carte, sans pouvoir montrer de pièce d'identité correspondante. J'ai du faire demi tour et acheter un billet...et revenir devant la même personne.


Ce jour-là, après la visite d'une exposition, l'heure du déjeuner approche. Il faut y entrer avec naturel, et assurance (pour ne pas éveiller de soupçons). Ouf, me voici entrée dans l'espace-membre de la Tate Modern, qui, pour les connaisseurs, est un musée aménagé dans une ancienne centrale électrique.
La vue sur la Tamise est superbe et la salle, très lumineuse, est équipée de canapés bien confortables et d'une excellente cafétéria !
Un autre avantage non négligeable est celui de la réduction appliquée aux boutiques des Musées, toujours une mine de beaux objets, livres et superbes rayons enfants de livres et de jeux éducatifs.

Il me reste encore de nombreuses salles de membres à découvrir dans la capitale. Je suis à l'écoute de toutes recommandations !

vendredi 11 novembre 2016

Wonderlab ! Le pays des merveilles

Après plusieurs mois de rénovation, l'espace interactif du Musée des sciences a ouvert ses portes à la mi octobre dernier. Le public londonien, avide de connaître la nouvelle version, a découvert les changements du "revamp" très attendu.
L'espace-galerie interactive porte aujourd'hui le nom de "Wonderlab". Depuis sa création en 2001, l'accès était gratuit et la galerie "Launchpad" proposait une foule d'activités "hands on" (= qu'on a le droit de toucher).
En plus des ateliers en libre-accès, la galerie offrait des animations de "shows" présentés plusieurs fois par jour, sur des thèmes comme le système solaire, l'explosion, les forces, les bulles...auxquels nous avions participé de nombreuses fois.
Les travaux coûteux, £6 million de livres, laissaient espérer un changement assez spectaculaire, mais pas la mauvaise surprise du coût d'entrée. Il y faudra désormais réserver un ticket à £6 par enfant (4/16 ans) et £8 par adulte accompagnant, ou possibilité de billets famille. La bonne nouvelle : on peut acheter une carte annuelle famille pour £39.

La déception passée, on découvre un espace beaucoup plus spacieux et vraiment magnifique, il faut le dire ! J’espérais secrètement que l'achat d'un billet d'entrée le rendrait moins attractif, mais les enfants sont au rendez vous, après seulement 15 jours de la réouverture. La direction du musée explique que l'augmentation va permettre à davantage d'écoles de venir gratuitement.
L'agencement de la galerie est un succès, les zones sont très bien différenciées et s'organisent autour d'une plateforme centrale qui tourne lentement, avec la terre au centre, la lune derrière et un superbe ciel étoilé ! Deuxième petit bémol, déjà des activités sont fermées pour cause de détériorations.

L'ensemble est très esthétique et on a envie de tout essayer. La galerie propose toujours les animations annoncées à l'entrée en plus des 50 activités interactives, individuelles ou collectives. On constate quelques queues organisées pour certaines expérimentations, comme la poulie qui soulève un siège où l'enfant est assis, la force centrifuge à tester dans sorte de toupie géante. Deux bonnes heures de découvertes en famille, les adultes auront du mal à partir !
des gouttières modulables 
fabriquer des ronds de fumée avec la pression des mains  
 
un simple pliage en papier s'envole dans l'air en vrillant 
gallery-4.jpg
le toboggan expérimente la force de friction en fonction de la matière / Science Museum

Autoportrait façon kaléidoscope !

un liquide aimanté prend des formes incroyables
Construction en volumes