mercredi 17 décembre 2014

Christmas in London - les bons plans -

Cinquième période de Noël à Londres et toujours de l'autre côté de la Manche (sur le continent) pour le fêter en famille.
 Assez vite, on "rentre" en France comme de nombreux anglais qui retrouvent leurs familles en dehors de la capitale. Les retours sont parfois épiques avec entre les conditions météo et les bagages - nos grosses valises sont remplies de crackers de Noël (donc beaucoup de vide) et de cadeaux...Certaines années, des chutes de neige ont crée de gros problèmes d'Eurotunnel et des milliers de voitures étaient bloquées sur le parking, les avions cloués au sol, l'Eurostar en panne.
C'est à ces moments-là qu'on se rend compte que la Grande-Bretagne est une île...
Revenons à la meilleure période de Noel : quand il n'est plus trop tôt pour y penser.
Pour observer la "festive season" qui bat son plein, les We du mois de décembre étant toujours assez chargés, nous prenons le temps d'aller faire une ou deux balades. Pas sur Oxford Street et Regents Street - ou alors un court détour par Fortnum & Mason, éventuellement Carnaby Street, King's Road et la place Duke of York ou encore Covent Garden qui est toujours à voir) - plus à l'Est, poussez vers Brick LaneExmouth Market, Columbia Road et plus localement (SW), Northcote Road ou encore plus au Sud  Petersham Nurseries proches de Richmond Park.

Ce troisième dimanche de l'Avent, nous sommes dans le quartier de Spitalfield market (Liverpool Street), une grande halle victorienne restaurée qui réunit un marché de souvenirs londoniens, brocante, affiches, artisanat, textiles, chapeaux mais aussi quelques grandes enseignes de restauration rapide (mais sympa !). Un lieu très agréable à l'intérieur, vaste et bien agencé, et autour de la halle, de belles boutiques qui ont leurs vitrines tournées sur l’extérieur.

Les gens de la City sont à deux pas et peuvent profiter de leur pause déjeuner pour s'y promener et prendre un falafel ou plein d'autres plats à emporter. En semaine, comme le WE ce quartier est animé (mais pas trop) et les magasins sont assez variés (boutiques indépendantes et enseignes comme Tiger, Oliver Bonas, Dr Martens, Barbour...)
Attiré par la neige synthétique sur le sol, on tombe sur un "globe" géant mis à la disposition des gens ! Une association caritative récolte les participations libres à la fin des séances dans le globe !
Du fun ET de la générosité ! Voilà un bon message pour Noël.

vendredi 12 décembre 2014

Brick Lane Christmas


Dark Sugars - Who doesn't want hot chocolate with a pile of freshly shaved chocolate on top? - London, United Kingdom



Certains quartiers ont toujours quelque chose de différent à chaque visite. La dernière remonte à l'été, nous cherchions de l'ombre et des boissons fraîches !
Cette rue de l'est de Londres est un mélange très réussi de communautés indiennes, de hipsters, jamaïcaines et touristiques où street food market du monde entier cohabitent avec des boutiques de vintage, brocantes, tissus et musiciens de rue et street art. Un endroit qui plaît à tout le monde !

Dimanche, la lumière était superbe, une occasion de se promener dans ce quartier avec l'appareil photo discrètement à portée de main...Nous avons regretté d'avoir déjà mangé car les odeurs étaient appétissantes...La fameuse boutique où (paraît-il les bagels sont fabuleux) - Beigel Bake - ouverte 27/24 affichait encore une queue décourageante (jamais pu y entrer).

Un endroit attire mon attention, un café-chocolatier à emporter (très bon chocolat chaud bien crémeux apparemment et quelques petits chocolats vendus au poids chez Dark Sugar, une caverne d'Ali Baba pour les gourmands ! La boutique a été ouverte il y a un an par Fatou Mendy, qui a commencé par un petit stand à Borough market. Elle propose des fèves de cacao exclusivement africaines.

Dans Brick Lane, il y a peu ou pas de grandes chaînes de magasins, ici, les commerçants sont fiers d'être "indépendants". Cette rue est toujours très animée, il est possible de la parcourir en plusieurs fois, d’écourter la balade ou de la poursuivre au Sud vers Spitalfield market - un autre style - ou au Nord vers Columbia Road, et son marché aux fleurs du dimanche. 

samedi 6 décembre 2014

#StylingThe Seasons : December

December seems to split people between two groups, those who hate and those who love it ! 
I have been enjoying Christmas time since I live in London. 
Its Christmas spirit, carols, fairs, mulled wine and mince pies, window decorations...it feels this city has a sense of cosyness and great taste ! 
Getting familiar to new social habits and traditions is so valuable.
My best memories took place in a church for the first school Nativity. Back home, the state schools I attended would never celebrate the birth of a baby boy in a stable ! It was very moving, as my daughter had only been living here for 4 months (with no english at all), she was so happy to sing !

This december is special to us. We won't be rushing into the Christmas frenzie, getting a tree and making the most of our visits in France. 
On the last week of the year, we are planning to pack again...to our very own place.
This means I took my last pictures of this flat. I enjoyed this living room a lot - and the views on the Common ! This morning is a wonderful sunny day, the grass was covered with frost. 


Thank you to Charlotte and Katie for this project, specialy this month, your Christmas association with Liberty is beautiful !
Look at that Liberty print wreath Made by Molu.
It is very inspiring for everyone !
Forest inspired styling from Seeds and Stitches,
Christmas decoration in Rachel's home
Homemade Advent calendar by Kate.
Baubles and homemade stocking from the Lovely Drawer.
The Vintage Good Life's mantlepiece.
En Décembre, il y a ceux qui adorent préparer Noël et ceux qui détestent. Depuis que je vis à Londres ce moment est devenu particulier. L'ambiance de Noel est une belle découverte : les chants de Noel, les vitrines,le vin chaud, les marchés, les petites Mince Pies (tartes aux épices). On dirait que cette ville sait créer un esprit chaleureux avec goût. Nous avons aimé nous familiariser avec toutes ces nouvelles traditions de Noel et ces quatre mois de Décembre ont été vraiment très agréables.
Mon souvenir le plus précieux, fut le premier Noel, lors de la pièce de théâtre de l'école, représentant la scène de la nativité (revisitée !)c'était émouvant de voir notre petite fille chanter avec joie les chants en anglais alors qu'elle ne parlait pas la langue à ce moment-là. 
Ce mois-ci est un peu spécial à nos yeux. Il n'y a pas de "rush" de Noel car on s'apprête à (re)faire nos cartons, pour nous installer dans notre propre maison.
Les photos prises à l'occasion du "styling the Seasons" sont les dernières dans cet appartement, cette vue sur le parc est vraiment superbe en ce moment...J'espère vite m'y remettre dans la nouvelle maison.
Joyeux Noel très en avance, on se recroisera bien d'ici là !

mardi 2 décembre 2014

Calendrier de l'Avent


Le mois de décembre arrive toujours très vite. La veille ou presque, j'essaie de trouver des idées de calendrier à réaliser moi-même. Je trouve l'excuse de ne pas vouloir acheter les calendriers du commerce (chocolats ou grandes marques de jouets) pour créer quelque chose d'unique. 
Je n'échappe pas à l'achat de petites surprises, qui dépassent largement le prix des autres calendriers. Si j'allais jusqu'au bout de mon idée, chaque jour serait une pensée qui fait du sens par rapport à l'arrivée de Noël.
Ce calendrier 2014 est fait avec des petits sacs en papier que j'affectionne particulièrement. On les trouve facilement (sur le très beau site Papermash ou celui ci Pipii) ou même récupérés lors d'achats dans certaines boutiques.
En 2012, j'avais réutilisé un calendrier en tiroir acheté chez Léonidas. En 2013, j'avais imprimé des petites maisons en papier trouvées sur un joli site, la richesse de la blogosphère ! 
Si vous voulez m'envoyer une photo, je publie toutes les créations  ! Un grand merci à mes deux premières participations !

*Les pinces à linge viennent d'un magasin très bon marché (Tiger, qui offre un beau choix de surprises entre £1 et £4); un mur sans cadres fait l'affaire, une ficelle et deux clous !

                                                         * * * * * * * * * * * * * * * 
Merci à Stéphanie et Coco !





mercredi 26 novembre 2014

Clip 'n Climb - murs d'escalade à Londres

Ceci n'est pas un sapin de Noel

Accompagnés de trois copains - les meilleurs - nous avons choisi un anniversaire "Clip n' Climb" : une vingtaine de murs d'escalade réunis dans un décor des plus colorés, proche du folklore des années 80, avec musique à fond...

Les plus : 
- l'originalité : le public enfant/adulte permet de partager une activité avec ses enfants (sI on est deux adultes, l'autre peut toujours rester au café...).
- l'activité physique 
- le décor : les couleurs et les formes rappellent les jeux vidéo comme Pac Man ou Tetris. 
- les règles de sécurité

 Ce "special treat" a été une occasion (unique ?) à partager avec les copains, les voir évoluer ensemble ou séparément. Nous avons aimé le côté physique pour petits ET grands, le côté challenge à dépasser. Nous n'avons pas choisi la formule anniversaire, prévue pour 30 enfants, pour une somme assez importante (£500+ frais supplémentaires de £100 pour avoir accès à une table si on veut faire un goûter...)
Le lieu est bien pensé en terme de sécurité et chaque enfant est contraint de suivre les consignes de départ (attendre qu'un adulte l'attache au câble du mur de son choix et le détache à la fin). Un bon exercice pour responsabiliser les enfants.
Certains murs sont équipés de parois transparentes qui permettent  de grimper en face à face.
Pour les enfants à partir de 4 ans et sans âge limité pour les adultes, il suffit de réserver un créneau d'une heure sur leur site (ajouter les 30 mn avant pour l'enfilage du harnais et écoute des consignes) à l'avance bien-sûr - on est à Londres - trois semaines à trois mois de délais pour les WE ou les vacances !!!)



Les moins : 
- Avec ces couleurs criardes on est loin d'une ambiance zen...
- ... et la musique de boîte de nuit peut vite devenir un peu trop présente
- l'espace proposé n'est heureusement pas claustrophobique, il est assez bien pensé. Le café a une vue plongeante sur les murs !
- le côté mercantile du lieu, un vrai rip-off, car en plus de l'accès aux murs de £14 par enfant, £19 par adulte; ils pourront être tentés d'ajouter d'autres "jeux" sur place, comme le leap of faith et le vertical drop slide que nous n'avons pas testé (ajouter £5 pour un saut ou deux essais sur le toboggan). Pour faire le saut à la verticale sur le toboggan très incliné, l'enfant doit mettre une combinaison spéciale, qui empêchera les frottements éventuels
Un tarif "off peak" est pratiqué, comme dans le métro !

vendredi 14 novembre 2014

#StylingtheSeasons : November

November is not usually my "cup of tea" as the light has started to decrease. From nearly 4 pm, it feels it's already time to end the day. I must confess it is one of the drawbacks of living in the UK, you look at the window in the middle of the afternoon and that's it. Nightime.
Apart from these moanings, I am still enjoying the beautiful colours of Autumn and Bonefire's celebrations (such a change from our 14th of July in France !). 
For this month's pictures, I couldn't find any inspiration mainly because I was never able to spend some time at home before 3pm. 
Today, TGIF, my headache and I came home early wondering how to make ourselves a treat. I think the best thing with winter coming up, is the nice feeling of being at home. Outside it can be awfuly wet and windy, but still some spells of sunshine may appear later on (that is something I particularly like about living in London !). Autumn colours are making my day, whenever I ride my bike I realise how lucky I am to cross two Commons on my way to work.

This place has great views on the Common and the more the leaves are falling, the lighter the living room becomes !   Let's wait until next month, when the trees will turn completely bare.
If you want to take a peek at other autumn interiors, Katie's bedside table, and 5 mantlepieces : Charlotte's  , Alexis' kitchen mantlepiece, Teri's from the Lovely Drawer, Emma's from Bradshaw's and Sons, Jeska's from Lobster and Swan. Follow Emma's renovation of her fireplace, I loved it !
Or beautiful various places in : The Ordinary Lovely, a Quite Corner, Beak Up Crafts and Lapinblu !
Novembre est déjà à moitié passé, et j'avoue que ce n'est pas la période de l'année que je préfère. La lumière qui diminue en est la principale raison, c'est un des points noirs de la vie en Grande Bretagne. Une heure en moins dans l'après midi, c'est énorme. Au beau milieu de la journée, je regarde par la fenêtre et la nuit est déjà tombée (vers 16h).
A part ce petit inconvénient, (qu'il faut apprivoiser), les couleurs de l'automne sont toujours assez présentes et les festivités nationales liées à Bonefire donnent un peu de gaieté dans la nuit froide et humide (habituée aux feux d'artifices d'été en France).
Ce mois-ci pour ma participation au "projet" lancé par deux blogueuses anglaises, qui proposent de mettre en scène les saisons dans nos endroits préférés de la maison, j'ai trouvé peu d'inspiration. La faute au manque de lumière et de temps à la maison avant que la nuit ne tombe.
Heureusement, aujourd'hui j'ai eu la chance d'être chez moi tôt, avec un mal de tête, en me demandant comment entamer le WE avec joie. L'idée de l'hiver qui approche n'est pas désagréable quand on est bien chez soi... même si dehors il peut faire un temps humide et froid avec un vent à décorner les bœufs. L'avantage du temps londonien est qu'il peut être changeant, après de bonnes averses, on a souvent un petit retour du soleil à un moment donné. C'est une des raisons pour laquelle j'aime vivre ici!
Les couleurs d'automne sont encore très belles et j'ai la chance de traverser deux superbes espaces verts à vélo pour aller travailler.
Notre salon offre de superbes vue sur une immense pelouse. Plus les feuilles tombent, plus il est lumineux !
Le mois prochain, on devrait voir des arbres nus !
Si vous voulez admirer les intérieurs british des autres participantes, allez-voir les liens ci dessus. 
Bon week end !


jeudi 6 novembre 2014

Candyfloss - la barbe à papa

On apprend des mots tout au long de la vie, dans deux langues, c'est toujours amusant de comparer les traductions, et aussi de constater les différences au sein d'une même langue, un  peu comme le belge, le québécois et le suisse.

En général, les mots anglais sont très imagés, leur sens se devine assez facilement, je pense à chicken pox (la varicelle), magnifying glass pour loupe ou fireman, un pompier.
 Connaître des expressions et les utiliser sont  des choses que l'on acquière au fil des années. En français, on donne sa langue au chat (to give up), on a des fourmis dans les jambes (to have pins and needles in your legs), et le préféré de mes enfants, jeter un œil (take a peek) !

Aussi "barbe à papa" dont je n'explique pas l'origine du mot -  se dit :
- en anglais (UK) candyfloss  (rien à voir avec dental floss, le fil dentaire)
- en anglais (US) cotton candy, qui a même sa fête le 7 décembre, le Cotton Candy Day !
- en Australie, fairy floss, féérique !

Quand on reçoit des petites invitées de France qui ont promis de faire une  présentation à leur classe, direction les rives de la Tamise, la Southbank, qui longe la rivière en face de Westminster, Big Ben, et qui peut relier le quartier de la Tate Modern, Saint Paul, ou jusqu'au pont de Tower of London, Millenium Bridge, on aime toujours aller s'y promener.
En cette belle journée d'automne, on croise beaucoup de touristes sur les quais piétons. La balade est assez facile à partir de Waterloo, la foule est surtout impressionnante au pied de London Eye, la grande roue, mais moins dense en longeant les quais.
On s'arrête pour regarder des spectacles de rue, les vendeurs de glaces et de marrons (chestsnuts) puis au Southbank Center et tout autour, des chaînes de restauration offrent de nombreuses possibilités de s'arrêter (Le pain quotidien, Yo Sushi, Eat, Wagamama, une grande librairie Foyles).

On s'arrête plusieurs fois, notamment pour goûter aux barbes à papa britanniques, ont-elles le même goût ? Une différence culturelle notoire, ici on les propose au choix, dans un sac ou sur un bâtonnet. Une occasion de pratiquer un peu d'anglais :